Objectifs et Vision

By | janvier 29, 2018

J2-Objectif-et-Vision- Coach - compressor

 

Clarifier, cibler et construire ses

objectifs annuels

 

Le Thème du jour est de travailler notre manière de nous fixer nos objectifs annuels, non plus en surface mais en profondeur

 

 » Plusieurs études démontrent que 85% des gens, après 2 semaines, 3 semaines, 1 mois ont abandonnés leurs résolutions communément appelés leur objectif du nouvel an. »

 

 » Les amateurs se fixent des objectifs et les professionnels se fixent des rituels. »

 

La Puissance est d’aller en profondeur avec un objectif. Tout en sachant que l’objectif et l’engagement sont très intimement liés.

 

 » L’engagement : c’est l’art de faire ce que tu as dis que tu allais faire, et ceux, bien après, que l’émotion qui t’habitait, dans laquelle tu étais, lorsque tu t’es engagé, t’es quitté. »

 

Le problème dans les objectifs, c’est qu’il manque, dans la majeur partie du temps, la pièce maîtresse de l’engagement.

 

L’importance des rituels journaliers est banalisé par la plus part d’entre nous. Pourtant, ils sont déterminants dans l’atteinte de nos objectifs afin de remplir nos engagements. Pour cela, il est primordial de réfléchir calmement et avec précision aux questions suivantes : Quels sont nos buts ? Quels sont les moyens à mettre en place ? Comment faire pour tenir ses engagements à court, moyen et long terme ?…

 

Gagner son année commence par gagner ses journées.

 

Apprendre à optimiser ses journées sainement afin de devenir et rester performant sur le court, moyen et long terme est un challenge quotidien à s’imposer afin de pouvoir repousser ses propres limites et espérer devenir une meilleur version de soi-même.

Cette volonté d’atteindre l’excellence est avant tout égocentrique et égoïste mais nécessaire dans la recherche de l’amour de soi, l’estime de soi et le respect de soi. Ainsi, après s’être tourné avec amour et bienveillance sur soi-même, nous pouvons nous ouvrir au monde avec une vision plus claire, fluide et réaliste. 

 

Arrivant sur notre question essentielle : Quel est mon 24h idéal ? Quel est mon 24h épique dans lequel je vais pouvoir y déposer les rituels quotidiens puis hebdomadaires qui vont pouvoir me rapprocher de mes objectifs et de la meilleur version de moi-même ?

 

Tout au long du processus, il faut faire attention avec la notion de surface et la notion de s’engager facilement, sans réfléchir aux conséquences des décisions prises et des ses actes accomplis, car la profondeur de la valeur des moyens à mettre en oeuvre est importante afin de parvenir à l’achèvement de nos objectifs.

 

Eclaircir sa vision, tout en prenant à la légère la valeur de l’engagement, c’est comme oublier le pouvoir de l’intention pour la réalisation de ses objectifs.

 

4  outils à utiliser pour rester focus

 

La volonté, les indicateurs de performances dans le temps afin d’être plus responsables, un plan stratégique construit à partir du Qui fait quoi ? Comment ? Pourquoi ?  et des plans secondaires.

 

6 Axes de réflexions pour travailler son plan d’action annuel

 

  • 1 – Notre environnement : Qu’es-ce qui devrait changer en lien avec notre environnement quotidien,  notre cercle familial, notre cercle amical ?  quel sont nos auto-saboteurs ?  Faire une évaluation sur une échelle de 1 à 10 à 0, 3, 6, 9 puis 12 mois.

 

  • 2 – Nos comportements : Quels comportements devront changés, évolués afin de rester dans les bonnes attitudes et focus ? Quelles sont les schémas toxiques persistants ? Comment les combattre efficacement en adoptant des habitudes saines et automatiques ? Par exemple, au lieu d’aller vers des comportements toxiques, je dois avoir un rappel régulier (5 fois /jour minimum) pour rester dans des comportements sains et constructifs. Mieux manger et aller m’entrainer plutôt qu’aller me jeter sur « la sale bouffe et m’abrutir le cerveau pendant des heures devant mon ordinateur. » Se challenger afin de maintenir le cap dans nos nouveaux schémas. Evaluer sur une échelle de 1 à 10 à 0, 3, 6, 9 puis 12 mois.

 

  • 3 – Nos capacités : Que dois-je développer pour me rapprocher de mes objectifs ? Dois-je lire ? Dois-je   m’éduquer, développer de nouvelles capacités et compétences ? Etre lucide et clair, tout en profondeur.

 

  • 4 – Nos Croyances et Valeurs : Quelles sont-elles ? Quel est leur ordre de priorité et d’importance ? Quelles sont nos croyances limitantes ? Quelles sont nos peurs ? Quels sont nos auto-saboteurs ? Comment repousser nos limites ? Comment renforcer nos croyances et valeurs avec gratitude et bienveillance ? Evaluer sur une échelle de 1 – 10 à 0, 3, 6, 9 puis 12 mois.

 

Sans ces questionnements et ces clarifications, il risque d’apparaitre, dans les 3 semaines à un mois, un conflit de croyance et/ou valeur, une distorsion cognitive avec une perte d’engouement et un blocage.

Aller impératif d’aller en profondeur du qui fait quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

 

  •  5 – Mon identité : Qui suis-je ? Se définir avec je suis …

 

David Lefrançois dit  » Les mots que nous ajoutons après je suis vont très souvent devenir notre réalité. »

 

Origine et fondations de notre identité :

 

Quelles sont nos fondations ? (nos parents, la société) ;

Sommes-nous programmer de façon à faire les choses par peur de nous faire rejeter, de nous faire juger ? ou avons-nous fait un travail identitaire, un développement personnel pour savoir qui es-ce que nous sommes ?

Qui es-ce que je veux être et devenir ? Qu’es-ce qui me rend libre et heureux ?

Quel est le succès pour moi ? Les étoffes vibratoires n’ont rien avoir avec nos objectifs. Etre claire avec son identité afin de savoir qu’es-ce qui m’apporte du bonheur au quotidien ? qui suis-je ? Qui dois-je être pour être heureux ?

 

          Martin Latulippe  » Notre Bonheur est intimement attaché avec notre identité « 

 

 Etre bien dans sa peau, être en paix d’esprit, savoir qui nous sommes, connaître nos limites, connaitre nos valeurs et nos croyances afin d’avoir une clarté forte par rapport à nos rêves, y boser tous les jours avec des rituels.

 

  •   6 – Transformer nos objectifs en mission afin de développer quelque chose de spécial , augmenter notre niveau de présence. Etre différent pour donner un sens profond à notre engagement  avec un niveau de détermination inébranlable.  Par conséquent, nous pouvons rentrer dans un autre niveau et avoir une autre approche des choses. Nous ne sommes plus là pour la validation, mais nous sommes là pour la contribution. Nous ne sommes pas là pour la concrétisation de nos objectifs, nous sommes là pour créer un monde meilleur. Enfin, il est important d’apprendre à mesurer ses progrès, se doter d’indicateur de performance afin de réajuster pour pouvoir se rapprocher de ses objectifs de vie tout en étant aligner avec soi-même, nos aspirations.

 

Pour conclure, il est essentiel de retenir ces 3 clefs secrètes :

 

La première : Qui fait quoi ? Quand ? Pourquoi ? Comment ?

 

La seconde : identifier ses objectifs selon ses 6 domaines de vie pour aller de l’ancienne vers la nouvelle version de soi-même.

 

La troisième et dernière clef : Comment accomplir sa mission de vie ?

 

Le défi du jour permettra de mettre en lumière la profondeur de l’un des objectifs à travailler en partageant une photo ou une citation sur Instagram.

Merci à Martin Latulippe pour son partage d’excellence en cette nouvelle journée 2018.

Vous trouverez la version  originale  de ce discours en vous inscrivant sur le lien suivant  :

www.lameilleurannedemavie.com/defi

Note sur l’Auteur : Martin Latulippe, est un auteur, coach d’affaire et conférencier canadien de renom international qui élève et inspire les humains à un monde meilleur en leur apprenant à humaniser leurs performances pour obtenir des résultats remplis de sens. Prenez y part et Inscrivez-vous sur Instagram @martinlatulippe_csp

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.